Qu’il soit non conventionnel, surprise ou traditionnel, le mariage se fait rarement sans une belle sélection de champagnes. Ce nectar divin sait comme nul autre se mettre au diapason de cette journée d’exception avec en point d’orgue l’incontournable et généreuse fontaine de champagne. Encore faut-il savoir le choisir et en quelles quantités. Explications très concrètes pour que tout soit parfait le jour J.

Bien estimer les quantités

Avant toute chose, il faut estimer le nombre d’invités pour extrapoler les quantités à prévoir. Si vous avez l’intention de servir du champagne uniquement au vin d’honneur, prévoyez une moyenne de 2 coupes par personne. Une bouteille de champagne de 75 cl, en contient entre 6 et 7, soit une bouteille pour 3 convives.

Si vous poursuivez le repas au champagne, là aussi comptez 2 coupes par personne, et 1 coupe par personne pour le dessert. L’objectif est de proposer une consommation raisonnée, surtout si les convives prennent la route après la fête.

Avant tout, faire le bon choix

 Pour le vin d’honneur, privilégiez un champagne brut, le champagne de référence pour ce type d’événement. Son goût constant et intemporel se marie avec un grand nombre de mets et ne sature par la bouche avant le repas. Il accompagne parfaitement des petites verrines de saumon à l’aneth et au fromage frais, des toasts de campagne au foie gras et confiture de figue, des gressins habillés de jambon Serrano.

Vous pouvez aussi opter pour un champagne rosé aux couleurs estivales, il est parfait sur des notes épicées et exotiques. Pour le repas, vous pouvez proposer un vieux millésime ou un champagne à dominante de raisin noir (Blanc de noir) ou de raisin blanc (Blanc de blanc).

Plus sophistiqués et gastronomiques, ils mettent en valeur des mets nobles comme un turbot sauce hollandaise ou un magret de canard au miel.

Fontaine à champagne et pièce montée

C’est l’instant tant attendu, celui où les mariés communient autour d’une coupe de champagne avant de découper la pièce montée.

Une belle fontaine à champagne se fait de la façon suivante : 60 coupes en bas, puis 30, 10, 4 et 1 coupe au sommet pour 5 étages de cascade enjouée. Il suffit ensuite de faire ruisseler avant de servir. Vous pouvez opter pour un champagne légèrement plus sucré comme un demi-sec. Le champagne rosé fonctionne aussi très bien sur des desserts à base de fruits rouges.

Quelques conseils supplémentaires pour finir :

– Prévoyez toujours des quantités plus importantes, la consommation de chacun n’est pas une science exacte et mieux vaut une bouteille en trop qu’un verre vide.

– Placez vos bouteilles au frais au minimum 4 heures avant de servir, puis placez-les dans un seau à champagne rafraîchit d’eau et de glaçons.

– Privilégiez la qualité à la quantité, un champagne ne se boit pas, il se déguste.

– Vous pouvez opter pour des Magnum (1,5 litre) ou des Jéroboam (3 litres) toujours très impressionnants. Ces bouteilles king size font toujours sensation au moment de découper la pièce montée. Autre avantage, ces grands formats permettent un développement plus harmonieux des arômes. Cheers !